Mon parcours

Né le 1 octobre 1962 à Pamiers, j’ai vécu mon enfance et jusqu’à mon bac aux Pujols.Mon père était ouvrier à l’usine de Pamiers Creusot Loire et travaillait la terre aux Pujols avec ma mère ,une petite exploitation d’une vingtaine d’hectares dont la plus grande partie en fermage.Ma mère était aussi employée de mairie, elle a dans un premier temps tenu la cantine de l’école gérée par l’association des parents d’élèves. Ensuite elle est devenue ATSEM.

Mes parents nous ont inculqué très tôt la valeur travail à mon frère et à moi même.

Après l’école primaire, le collège Rambaud et le lycée de Pamiers, j’ai étudié à la faculté des sciences sociales de Toulouse. Après mon service militaire à Auch, j’ai été recruté comme commercial chez Sagem, société française fabriquant toute sorte de matériel électronique. Cet épisode fort instructif et formateur a duré 3 ans.

Ensuite je suis rentré chez Xerox où j’ai travaillé pendant 16 ans en tant que commercial dans différentes spécialités : chef de vente, directeur commercial et directeur régional sur la gamme la plus importante de Xerox. J’ai découvert au cours de ces 16 ans le monde de l’entreprise avec ses qualités et ses défauts. J’ai découvert aussi que la remise en cause personnelle et la non acceptation du formatage étaient des facteurs importants pour l’épanouissement et la réalisation de soi.

En 2006 j’ai quitté cette société sans m’en éloigner puisque j’ai créé une puis deux concessions Xerox qui sont des sociétés indépendantes. La première a été créée en commençant à zéro. J’ai vécu une belle expérience.

Parcours d’élu :

En 1989 j’ai été élu à 26 ans sur la liste de Lucien Laffargue sur la commune de Les Pujols, je me suis occupé de la jeunesse et des écoles. J’ai créé un syndicat intercommunal à vocation éducative (SIVE) afin de regrouper sept villages ce qui a aussi permis de  sauver l’école à classe unique de St Amadou. De 64 enfants répartis sur 3 classes à la rentrée de septembre 1989 nous comptons aujourd’hui 171 enfants avec 7 classes qui se sont crées depuis.

En 1991, j’ai été le représentant de la commune de Les Pujols dans le cadre de l’association qui a créé  la communauté des communes du pays de Pamiers.

En 1995 je suis devenu adjoint au maire.

Depuis 2001  je suis Maire de LES PUJOLS, vice président de la communauté des communes de Pamiers chargé des travaux et de la voirie.

Depuis 2007 je travaille avec Henri NAYROU en tant que député suppléant de la seconde circonscription de l’Ariège. Cette période a été riche d’enseignement, d’observation et de contacts forts instructifs.

2010 a été une année difficile pour moi et ma famille, atteint d’une leucémie qui m’a tenu hospitalisé en tout 6 mois et demi. Au cours de cette période, je n’ai pas baissé les bras grâce à mon épouse, mes deux filles, mes parents, une équipe médicale exceptionnelle et le soutien de nombreux amis, la possibilité de travailler même en étant alité et souvent confronté à la souffrance j’ai vécu une expérience humaine riche. Elle m’a permis d’apprendre à me connaître, de découvrir des personnes nouvelles. Au total, j’ai vécu une douloureuse et belle école de la vie. Je ne la recommande à personne mais quitte à vivre une expérience bonne ou mauvaise, il faut savoir en tirer quelque chose de positif.

Depuis le 17 06 2012 : Député de la 2nde circonscription de l’Ariège, je suis membre de la commission des finances de l’Assemblée Nationale.

Je tiens par dessus tout à certaines notions indispensable à notre société comme la justice sociale, le droit à une éducation de qualité pour tous, la défense de la laïcité, le soutien au monde rural, au monde associatif et aux bénévoles qui sont la clé du dynamisme de nos territoires ruraux, l’incitation et le soutien d’actions dans le domaine économique sous quelque forme que ce soit afin que notre territoire, du Couserans au Pays d’Olmes poursuive et amplifie son développement.

Je rencontre régulièrement, dans les neuf cantons et les cent trente neuf communes de la 2ième circonscription, les habitants, les élus, les militants, les bénévoles associatifs, les acteurs économiques et suit de nombreux dossiers. Grâce à cela, je connais notre territoire, ses hommes et ses femmes de valeur avec qui j’ai noué des relations franches et de confiance. Cela constitue un atout pour représenter un territoire.

A 54 ans, j’appartiens à une nouvelle génération en politique, les convictions qui m’animent depuis toujours, mon adhésion au parti socialiste, et l’expérience acquise dans le secteur privé et public  m’aident dans cette mission.

J’ai conscience par mon expérience et après avoir observé Henri Nayrou pendant 5 ans que cet engagement est lourd  de signification, d’abnégation mais aussi de plaisir à défendre et faire aboutir notre projet à l’assemblée nationale.

Je souhaite représenter toutes les ariégeoises et tous les ariégeois au palais bourbon où je continuerai de défendre les intérêts de nos territoires.

 

Alain Fauré